Créer un contenu
sayh.net / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

La différence entre le bon et le mauvais chasseur (de trophées/succès)

News débat et opinion
La différence entre le bon et le mauvais chasseur (de trophées/succès)
PC PS4 ONE PS3 360 Vita
  • Partager sur :

Quand la Xbox 360 débarque en 2005, le petit monde du jeu vidéo a les yeux rivés sur certains des apports majeurs de la machine : débarquement de la HD, démocratisation du multijoueur en ligne… Mais derrière ces nouveautés se cachent des petits nouveaux qui ne vont pas tarder à se faire une place majeure sur l'échiquier : les succès. Aujourd'hui, une immense majorité des plates-formes en proposent et des communautés de chasseurs de trophées se sont même spontanément créées, prêtes à tout pour gonfler les niveaux ou le score de leurs beaux profils. Jusqu'à l’écœurement ?

Débat et Opinion
Cet article entrant dans la rubrique "Débat et opinion", il est par nature subjectif. L'avis de l'auteur est personnel et n'est pas représentatif de celui du reste de la rédaction de sayh.net.
Succès et trophées, c'est quoi en fait ?

Il s'agit d'accomplissements directement rattachés à votre compte, selon la plateforme sur laquelle vous jouez. Ceux-ci sont définis par les développeurs et s'obtiennent en fonction de tâches réalisées dans le jeu : certains sont extrêmement faciles à obtenir tandis que d'autres impliquent de réaliser des actions que vous n'auriez peut-être jamais essayé en jeu. Vous l'aurez compris, les trophées sont très variables selon les jeux et peuvent aussi bien ne rien changer à votre découverte du titre que proposer une façon différente de l'aborder.

Du côté de chez Microsoft (Xbox 360, Xbox One), le système est plutôt simple. Chaque trophée rapporte un certain nombre de points venant s'ajouter au Gamerscore du joueur. Si une majorité de titres proposent 1000 points, l'arrivée de DLC peut augmenter ce total ou la classification du titre peut le faire diminuer.

Sur les consoles Sony (PS3, PS Vita, PS4), on ne parle pas de succès mais de trophées et le fonctionnement des profils est légèrement différent. Il existe en effet 4 types de trophées : bronze, argent, or ou platine, ces derniers apportant logiquement davantage de points que les premiers. Les points ne sont cependant pas mis en avant sur le profil, dont la progression est mesurée selon les niveaux franchis par le joueur grâce aux différents trophées obtenus. Enfin, sachez qu'un jeu ne peut pas avoir plus d'un trophée de platine, celui-ci ne pouvant être récupéré qu'en obtenant l'ensemble des autres trophées du jeu. Uplay et Steam - entre autres - ont d'ailleurs également opté pour un système de niveaux.

My Name is Mayo, cas d'école du platine sans efforts



La différence entre le bon et le mauvais chasseur (de trophées/succès)
Mayonetta.

Faisons ce que tout bon professeur ne vous dira jamais de faire en commençant cet édito par l'évocation d'un exemple, celui de My Name is Mayo, titre dans lequel vous devez enchaîner les clics sur un pot de mayonnaise (sic). Pas vraiment intéressant, tout juste drôle, il n'est en plus actuellement disponible qu'aux États-Unis, obligeant les chasseurs de trophées à passer par leur compte US pour espérer le platiner. Seulement, il n'est vendu que 0,99 $ et son platine s'obtient en à peine plus d'une demi-heure, ce qui en a fait une cible de choix pour ses mêmes chasseurs de trophées qui n'attendent maintenant plus qu'une chose : sa sortie européenne sur PlayStation Vita et PS4 pour obtenir deux nouveaux platines faciles en une petite heure. Car il est en effet possible de cumuler plusieurs platines d'un même jeu pour peu que ses listes de trophées soient bien séparées entre supports (PS4, PS Vita) et régions (USA, UE, JAP...).

Les messages adressés au compte Twitter des développeurs de My Name is Mayo sont éloquents : Une part non-négligeable de ceux-ci ne concernent que la sortie européenne et ne font pas toujours preuve de diplomatie, ce qui reste étonnant pour un titre n'ayant à priori que peu de raisons de déchaîner ainsi les passions. Exception faite des amateurs de chasse au trophée, peu de joueurs semblent donc réellement s'intéresser au titre et l'on peut se demander si d'autres développeurs ne choisiront pas eux aussi de suivre cette voie en proposant des productions sans intérêt autre que celui d'offrir des trophées faciles.

Une pratique qui peut détruire le plaisir de jeu...

Un coup d’œil à d'autres "valeurs sûres" du PlayStation Store permet de confirmer que l'intérêt autour de certains jeux ne semble être mu que par l'obtention de l'intégralité de leurs trophées. Avec son platine qui se récupère en une heure et ses trois versions différentes (US, GB, EU), Le Monde de Nubla fait partie de cette catégorie : il a d'ailleurs été platiné par 91 % des joueurs l'ayant acheté. Au regard de ses qualités ludiques un brin limitées et de son style arty certes agréable à l’œil, mais masquant une aventure finalement sans réelle profondeur, le soft nous donne l'impression de n'avoir là aussi que ses trophées pour seul salut. Il reste toutefois loin du calamiteux Orc Slayer, un platine prenant seulement deux heures... qui ne vous auront jamais paru aussi longues.

La différence entre le bon et le mauvais chasseur (de trophées/succès)
Le PlayStation Store japonais regorge de jeux faciles à platiner.

Il existe d'autres moyens d'obtenir des trophées faciles, ainsi que d'autres genre de chasseurs de succès. Ces derniers peuvent notamment viser un profil rempli à 100%, fuyant les jeux dont la complétion totale s'avère trop difficile (voire impossible) ou ceux proposant trop de DLC qui viendraient réduire le pourcentage de succès obtenu. Quand aux trophées faciles, ils peuvent aussi se trouver du côté des visual novel qui pullulent sur le store japonais et dont il suffit de valider les dialogues en boucle pendant 1 ou 2 heures pour en voir le bout, parfois même sans avoir capté le moindre mot de toute l'aventure.

... Mais présente aussi des avantages

Après quelques semaines passées à s'essayer à ce genre de pratiques, il n'est pourtant pas si difficile de comprendre ce qui peut attirer dans la chasse aux succès et aux trophées : voir son gamerscore augmenter ou les trophées de platine s'accumuler dans son profil procure un sentiment de progression que ne renierait pas un bon jeu à loot. Et si le tableau dépeint jusque ici donne une image un poil négative de ces chasseurs, il ne faut pas non plus oublier les bienfaits d'un tel choix. Des titres tels que Virginia, The Bunker ou encore Dead Synchronicity : Tomorrow Comes Today, sans être incroyablement bons, peuvent valoir le coup d’œil et auraient sans doute eu un peu moins de visibilité s'ils ne proposaient pas un platine aussi accessible.

Du côté des joueurs, vouloir obtenir l'intégralité des succès d'un titre n'empêche d'ailleurs pas forcément de le découvrir à sa manière : certains proposent même une liste de trophées parfaitement adaptée à la structure du jeu, ce qui évite au chasseur d'avoir à "sortir" de sa partie pour se demander comment obtenir les trophées restants. Les jeux Telltale, par exemple, proposent presque systématiquement un platine qui s'obtient dès que vous finissez l'histoire, évitant ainsi que la quête du 100% ne vienne casser le rythme et la narration des jeux concernés. De même, vouloir terminer à 100% les quêtes, récupérations d'objets et autres joyeusetés d'un monde ouvert d'Ubisoft suffit souvent à obtenir les ¾ - voire plus - des trophées du jeu, le reste prenant souvent la forme de quelques défis supplémentaires.

Batman (Telltale) et Far Cry Primal (Ubisoft)

Dans ces conditions, les succès me paraissent plus intéressants car ils sont parfaitement intégrés au jeu et ne dénaturent pas l'expérience du joueur, se contentant de lui proposer quelques challenges pour compléter son aventure. Car malgré l'attrait qu'ils présentent, les trophées ne doivent pas occulter le jeu. Reste à voir dans quel camp vous vous situez : le joueur prêt à tout pour cumuler les succès et empiler les platines, ou celui qui ne voit ces éléments que comme un complément voire un moyen de densifier l'expérience des jeux, qu'il choisit avant tout de parcourir par rapport à l'intérêt qu'il leur porte ? Quel est le bon ? Quel est le mauvais ? Vous êtes libre de votre façon de jouer, mais pour l'auteur de ces lignes, le choix est déjà fait.

La différence entre le bon et le mauvais chasseur (de trophées/succès)
Profil de Kaaraj,  sayh.net

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Zims3b
Zims3b
MP
02 juin, 19:17

je fait les platine pas trop casse tête aujourd’hui quand the witcher 3 et sortie j'ai pleurer a le platine sa ma souler mdr

Lire la suite...
billbolle44
billbolle44
MP
26 mai, 12:10

J'aime bien faire les trophées, je trouve que ça donne une impression d'avoir fais le tour du jeu.
Après j'achète pas souvent des jeux.
Mais au moins j'essaye toujours d'avoir la platine!!
Et quand je commence un jeu, je fais l'histoire comme je veux sans m'occuper des trophées. Et après je m'attaque au trophées!!

Après chacun vois midi à ca porte!! :noel:

Lire la suite...
El-Major
El-Major
MP
15 mai, 11:24

parce que y a des bon et des mauvais?

Lire la suite...
bullbull
bullbull
MP
11 mai, 21:45

Les succès sont un peu une deuxième vie au jeu. Aujourd'hui beaucoup de jeu se finissent trop rapidement et les succès sont là.D'ailleur il faudrait pour ceux qui n'ont envie de faire les succès de désactivé les succès.

Lire la suite...
Sonny_foreli
Sonny_foreli
MP
10 mai, 22:28

si! Il y a bien des mauvais "chasseurs de platines" : ceux qui vendent leurs âmes pour des hanna Montana, tempête de boulette géantes, megamind et compagnie...aucun plaisir, aucun challenge et donc parallèlement aucune estime de soi. Pyramide de maslow 2 sur 5 (car oui la sécurité on lui accorde car l’échec est impossible)

Le bon chasseur il a des "bons" jeux indé et tripleA donc prend du plaisir à le terminer et surtout est confronté a du gros challenge sur certain jeux (gt5, injustice, catherine, outlast, super meat boy etc...)

et enfin il y a ceux qui sont dans les deux cas de figures, la c'est plus grave car on parlera alors de schizophrénie.

Lire la suite...
Yttria
Yttria
MP
06 mai, 16:53

Pour ma part je trouve ça ridicule d'acheter des jeux qui ne remplissent pas nos critères juste dans l'idée d'avoir le platine. Autant faire des jeux qui nous plaisent et si on le finit avec la volonté de faire le platine pourquoi pas.. mais passer des heures à chercher des collectibles ou un peu moins en suivant un tuto c'est un peu bête :noel:

Après si les gens y trouvent une forme de plaisir c'est tant mieux mais faut pas que ça pousse à l'écoeurement comme évoqué dans le sujet.

Sinon j'avais jamais réfléchi à la façon de faire de Telltale, je trouve qu'ils font du très bon travail et j'ai adoré leurs jeux (il m'en manque certains comme Batman ou le nouveau TWD) mais je trouve ça intelligent de mettre en place ce système pour vendre encore plus :oui:

Lire la suite...
rockdog
rockdog
MP
04 mai, 10:47

Moi les trophées... :nah:

Lire la suite...
coocktail
coocktail
MP
01 mai, 23:08

j aime faire a 100 % que les jeux survival horeur genre RE, the evil within ,outlast

Lire la suite...
virgin2
virgin2
MP
29 avr., 13:38

Cette référence aux inconnus :hap:
(Pour les incultes : http://www.youtube.com/watch?v=QuGcoOJKXT8 )

Lire la suite...
kikitoutdur366
kikitoutdur366
MP
29 avr., 10:56

Encore un truc pour attirer les mous du bulbe amateurs de "qui a la plus longue". C'est triste quand même de se sentir exister juste via son "score". Comme toujours ce genre de "succès" ou "haut-fait" récompensent en général les incompétents et non persévérants pour ne blesser personne et rendre accro les plus faibles.

Tu aimes la compétition mais tu es totalement nul ? C'est pas grave, on a pensé à toi ! Tiens, tu as gagné une jolie médaille platine qui fera tout beau sur ta page. Bravo !

Lire la suite...
Top commentaires
Antistar
Antistar
MP
24 avr., 11:09

Merci Kaaraj de traiter mon sujet posté dans la boîte à idées en 2013. :ok:

Lire la suite...
CeciIe302
CeciIe302
MP
24 avr., 12:28

article intéressant. Moi j'ai pour principe de ne platiner que les jeux qui me plaisent réellement. C'est une façon que j'ai de les honorer comme il se doit. De plus, pour éviter de me gâcher le plaisir de jeu, je ne consulte la liste des trophées qu'après avoir fait le tour du jeu complet .

Lire la suite...
Boutique
  • Super Mario Odyssey
    59.99 €
  • Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle
    59.99 €
  • Grand Theft Auto V
    59.99 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars : Battlefront II
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Red Dead Redemption 2
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Destiny 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live